Les lunettes de lecture en pharmacie font partie du paysage de toutes les pharmacies de France.

Mais connaissons-nous vraiment l’utilité de ces lunettes de lecture ?

lunettes de lecture en pharmacie

Lunettes de lecture en pharmacie : la législation

Depuis 2013, suite à une affaire opposants 29 officines au Syndicat des opticiens, la Cour de cassation conclut que la presbytie n’était pas un « défaut de réfraction comme l’amétropie mais un défaut d’accommodation dû au vieillissement ». Par conséquent, les lunettes loupes corrigeant la presbytie n’étaient pas du monopole des opticiens.
Ainsi, cela a laissé le champ libre à toutes surfaces de vente, de vendre des lunettes de lecture. Notamment en pharmacie.

Qu’est-ce que des lunettes loupes ?

Ce sont 2 loupes grossissantes, montées sur une monture en métal ou en plastique.
Le grossissement va de +0.50 dioptrie à +3.50 dioptries. Et l’augmentation de grossissement va de 0.50 en 0.50.
Ces lunettes sont à utiliser lorsque l’on commence à être presbyte.
C’est à utiliser pour la lecture de près. JAMAIS POUR LA VISION DE LOIN.
Ces verres loupes sont montés à la chaîne, sur des centrages standardisés.
 Elles portent toutes le sigle de la norme CE.
Maintenant, il se développe des lunettes dites dégressives ou mi-distance. C’est à dire que ce sont des loupes qui ont un grossissement qui diminue du bas vers le haut du verre. Ainsi, cela donne une distance de lecture qui se rallonge de 40 cm à 80cm voire 1 mètre.
Chaque année, 1 million de lunettes de lecture sont vendues dans les pharmacies et autres surfaces de ventes.

Un risque ou une aide ?

Lorsque la presbytie se déclare insidieusement, l’accommodation des yeux est de plus en plus sollicitée. Entraînant ainsi une fatigue oculaire plus importante.
Un bilan ophtalmique est alors nécessaire. Car il confirmera que vos yeux ont besoin d’une correction. Et surtout qu’il n’y a pas de problème physiologique autre que la presbytie (tension oculaire, glaucome, ou une autre correction en plus de la presbytie).
Ainsi, une paire de lunettes loupes aidera les nouveaux presbytes à lire. A condition bien sûr que la correction soit la même pour les 2 yeux !!
Point très important : les lunettes de lectures en pharmacie sont montées de manière industrielle sur la base d’un écart inter pupillaire standard. Le centre optique des verres ne correspond donc pas forcément à vos propres écarts pupillaires.
Ne vous étonnez donc pas si ce genre de lunettes vous fait mal aux yeux malgré la bonne correction. Un centrage de 30/30 sur les lunettes et vos écarts pupillaires de 28.5/29 par exemple vont créer des effets prismatiques.
Ces lunettes d’appoint peuvent vous être d’un grand secours mais nous vous déconseillons de les utiliser de manière intensive.

Lors de nos permanences dans vos CE, n’hésitez pas à solliciter les opticiens de VERRE2VUE pour vous établir un devis en fonction de votre ordonnance.

Partager ce contenu :

Facebook IconYouTube Icon